L’importance d’une bonne alimentation durant la grossesse

Pourquoi insiste-on autant sur la qualité de l’alimentation pendant la grossesse ? Réponses dans la suite !

Pourquoi faut-il bien se nourrir pendant la grossesse ?

Environ 300 calories supplémentaires sont nécessaires chaque jour pour maintenir une grossesse en bonne santé. Une alimentation adéquate pendant la grossesse peut également aider à réduire certains symptômes de la grossesse, tels que la nausée et la constipation. Il est primordial de vivre sainement durant la gestation. Un mode de vie sain pendant la grossesse inclut:

• une prise de poids appropriée,

• une alimentation équilibrée,

• des exercices réguliers,

• un apport approprié en vitamines et en minéraux.

Quelle est la composition d’une bonne alimentation durant la grossesse ?

Les calories susmentionnées doivent provenir d’un régime équilibré de protéines, de fruits, de légumes et de grains entiers, avec des sucreries et des matières grasses réduites au minimum. L’apport liquidien est également un élément important de l’alimentation durant la grossesse. Les femmes peuvent absorber suffisamment de liquides en buvant plusieurs verres d’eau chaque jour, en plus des liquides contenus dans les jus et les soupes. Une future mère devrait discuter avec son médecin ou sa sage-femme de la possibilité de limiter sa consommation de caféine et d’édulcorants artificiels. A rappeler que tout alcool doit être évité pendant la grossesse.

Pourquoi l’acide folique est-il important?

L’acide folique, un nutriment présent dans certains légumes à feuilles vertes, la plupart des baies, noix, haricots, agrumes, céréales enrichies pour le petit-déjeuner et certains suppléments de vitamines peut aider à réduire le risque de malformations congénitales du cerveau et de la moelle épinière. Le défaut d’acide folique peut entraîner divers degrés de paralysie, d’incontinence et parfois de déficience intellectuelle. L’acide folique est le plus bénéfique pendant les 28 premiers jours suivant la conception, au moment où la plupart des anomalies du tube neural se produisent. Malheureusement, beaucoup de femmes ne réalisent pas qu’elles sont enceintes avant 28 jours. Par conséquent, l’apport en acide folique doit commencer avant la conception et se poursuivre pendant la grossesse. Votre médecin vous recommandera la quantité d’acide folique appropriée pour répondre à vos besoins particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *