Les différentes étapes à prendre en compte lors des travaux de peinture

Pour bien exécuter vos travaux de peinture, les professionnels ne se limitent pas d’appliquer uniquement une ou deux couches de finitions sur les murs et les plafonds. Ils interviennent bien en amont afin de préserver l’état de votre bien, mais surtout d’apporter quelques ajustements en cas de besoin. Certains procèdent même à la réparation des surfaces si elles sont trop abîmées. Voici le récapitulatif des diverses étapes de chantier des travaux de peinture.

La préparation des surfaces à peindre

Pour un peintre professionnel, passer les couches de peinture n’est pas la tâche la plus difficile à faire. En effet, dans ce type de métier, le chantier serait plutôt 90 % de préparation contre 10 % de travail. Cela signifie que l’expert en peinture a plus besoin de temps à préparer la plateforme qu’à prendre les pinceaux. Dans un projet de rénovation, par exemple, la préparation concerne, en premier lieu, la protection des meubles ainsi que le revêtement du sol ou les planchers. Un vrai professionnel procède ainsi au lieu de se précipiter à la peinture des murs et des plafonds.

Afin de vous rassurer, vous pouvez trouver des peintres qualifiés sur https://esb-color.be. Ils sont prêts à intervenir à tout moment pour réussir efficacement votre projet. Leur objectif est de répondre à vos attentes et de vous apporter la solution adaptée à vos besoins. Outre, la mise en place des bâches et des papiers journaux dans toute la pièce et sur le mobilier, le traitement de la surface qui recevra plusieurs produits est de mise. Cela dit, avec le temps, chaque élément nécessite une prise en charge spécifique. Par exemple, il y a le rebouchage des murs, le traitement des charpentes et des portes, etc.

Bien aplatir la surface à peindre

Cette étape est très importante dans les travaux de peinture. Après les diverses préparations effectuées, le peintre professionnel doit maintenant s’assurer les surfaces à peindre soient bien dans le même niveau. En cas de souci d’aplanissement, il est contraint de passer une à plusieurs couches d’enduit. Ce sont les murs en béton qui fait souvent l’objet d’un traitement « enduit » complet.

Dès que le produit sera séché, le professionnel passe maintenant au travail de ponçage afin d’obtenir la surface lisse désirée. Une fois terminée, le peintre vérifie encore si le mur traité peut avoir une meilleure prise de peinture et un résultat durable. En cas de nécessité ou d’irrégularité, il doit passer une sous-couche de peinture. Seulement après toutes ces étapes, il peut désormais passer à la phase finale de son travail : l’application de la peinture.

La finition

La dernière étape est bien entendue l’application de la peinture. Cependant, le budget des clients peut être limité et la plupart d’entre eux n’ont pas le moyen de s’offrir un traitement aussi complet. Donc, ils se contentent d’appliquer deux ou trois couches de peinture.

À ce propos, certains fabricants mettent à la disposition des consommateurs des peintures « monocouche ». Ce type de peinture s’applique uniquement en une seule couche et il est propice pour peindre des plafonds, par exemple. Par ailleurs, cette alternative vous permet de faire des économies à part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *